Vous avez une maison à vendre et plusieurs options s’offrent à vous ? En effet, si vous passez par le biais d’une agence immobilière, vous pouvez bénéficier au choix de l’un des mandats suivants : le mandat exclusif ou bien le mandat simpleEnfin, l’autre option est d’effectuer la vente immobilière par vos soins, en passant de particulier à particulierAujourd’hui, environ 70 % des propriétaires qui désirent acheter ou vendre leur maison en passant par le biais d’une agence immobilière optent pour le mandat simple, car il laisse davantage de liberté au vendeur.

Qu’en est-il réellement ?

maison à vendre

Le mandat exclusif

Avec le mandat exclusif, même si vous trouvez un acquéreur par vos propres moyens, celui-ci devra obligatoirement passer par l’agence immobilière et payer une commission.

Les avantages du mandat exclusif

Avec un tel mandat, les agents immobiliers mettent en avant tout leur savoir-faire et leurs compétences pour accomplir les différentes démarches nécessaires. Ils multiplient également les publicités pour parvenir à la vente de votre maison. Certaines agences travaillent en réseau et cela optimise la recherche d’éventuels acquéreurs pour la vente de votre maison.

Les inconvénients du mandat exclusif

Si, au cours de la vente de votre maison, de nouvelles opportunités se présentent à vous ou si vous n’êtes pas satisfait des recherches de l’agence immobilière, vous demeurez lié à elle le temps du mandat.  Il est au minimum de 3 mois irrévocables (une durée qui peut être négociée néanmoins).

Mandat simple

Le mandat simple est le mandat qui s’avère le moins engageant de tous les autres types de mandats immobiliers.

Les avantages du mandat simple

Avec un mandat simple, vous pouvez vendre votre maison en la confiant à plusieurs agences tout en gardant la possibilité de réaliser cette vente par vos soins. Une commission est alors due uniquement si l’agence réalise la vente.

Les inconvénients du mandat simple

Lors que les agents immobiliers savent que votre maison est en vente dans plusieurs agences, ils savent que leur commission risque de leur échapper, c’est pourquoi ils mettent moins de moyens et peut-être moins d’énergie pour la vente de votre maison. De même que pour le mandat semi-exclusif, le mandat simple stipule que l’acquéreur potentiel qui visite votre maison ne doit pas avoir signé de bon de visite avec une agence lorsque la transaction s’effectue de particulier à particulier.

La solution de particulier à particulier

Vendre sa maison par soi-même est bien entendu possible.
Aujourd’hui, avec Internet et les nombreuses solutions en visibilité, c’est un choix qui peut s’avérer payant. Encore faut-il savoir s’organiser pour réussir la vente de sa maison grâce au PAP.
Fixer le prix de vente  Pour réussir à vendre sa maison de particulier à particulier, vous devez d’abord fixer un prix de vente. Pour cela, mettez-vous à la place du futur acquéreur et recherchez des biens immobiliers au vôtre dans votre secteur. Vous pourrez alors avoir un aperçu et établir des comparaisons réelles.
Internet propose aussi des outils en ligne pour évaluer le prix de vente de votre maison ou de votre appartement en fonction de la surface, du nombre de pièces, de la situation géographique, de l’exposition, etc.

Rédiger une annonce immobilière

C’est avec votre annonce que vous allez pouvoir faire venir de futurs acquéreurs pour visiter votre maison.
Cette annonce doit répondre aux questions et aux besoins des acheteurs. Indiquez précisément la surface habitable, le nombre d’étages, les niveaux et puis faites une liste des différentes pièces avec leurs caractéristiques.
Ajoutez les points forts de votre maison comme la proximité des écoles, des commerces, des transports, l’absence de vis-à-vis, l’orientation plein sud, la présence d’un balcon ou d’une terrasse, etc. N’oubliez pas, enfin, d’ajouter des photos de votre logement — photos d’intérieur et photos d’extérieur — et fournissez les documents pour faciliter la vente et la discussion avec les acquéreurs comme un dossier de diagnostics techniques.

Article Connexe : Achat d’un appartement : comment savoir si l’on se plaira dans son futur logement ?