Depuis deux ou trois ans, les médias annoncent l’arrivée de l’intelligence artificielle dans nos vies. Mais quel sera son impact dans le secteur immobilier ?

Peut-on imaginer comment utiliser l’intelligence artificielle pour un projet immobilier en particulier ?

Intelligence artificielle

Comprendre l’intelligence artificielle

Loin des films de science-fiction comme « Matrix » ou « AI », l’expression intelligence artificielle regroupe un ensemble de programmes informatiques qui s’occupent de tâches plus ou moins complexes faisant appel à des processus mentaux compliqués comme l’organisation de la mémoire, l’apprentissage des perceptions ou encore le raisonnement critique.

La notion d’intelligence est associée à une volonté d’imiter un comportement humain tandis que le mot « artificiel » désigne un usage informatique ou électronique.

Un des exemples les plus récents est le « chatbot » qui est un processus 100 % artificiel qui vient remplacer un être humain au cours d’une discussion.

L’intelligence artificielle et l’immobilier

Aujourd’hui, en intégrant l’intelligence artificielle, il est possible de développer et d’anticiper certaines tâches.

Par exemple, en intégrant des capteurs au sein d’un immeuble ou d’une maison, on peut désormais récolter de nombreuses données concernant aussi le système de chauffage, le système de refroidissement ou encore la qualité de l’éclairage, le taux d’occupation d’un bâtiment ou la disponibilité de places de stationnement dans un parking.

C’est ce que l’on nomme plus communément le « smart building », l’immeuble intelligent.

L’intégration des algorithmes dans l’immobilier

Grâce aux objets connectés (frigo connecté, thermostat connecté, luminaires connectés, climatisation à distance, etc.) et grâce à l’intelligence artificielle, votre maison devient véritablement intelligente dans le sens où elle interagit de manière autonome et en temps réel en fonction de vos besoins.

Si le contrôle de vos luminaires ou de votre climatisation à distance devient aujourd’hui quelque chose de presque anodin, l’ajout de l’intelligence artificielle ajoute une dimension supérieure, à savoir l’anticipation.

Désormais, avec ce que l’on nomme comme le « deep learning » ou le « reinforcement learning » (apprentissage par l’expérience ou par entrainement), votre configuration informatique va désormais analyser vos comportements, vos habitudes afin de générer des modèles d’action pour mieux répondre à des problématiques précises.

Il n’est plus fantaisiste d’imaginer que l’intelligence artificielle et les algorithmes vont permettre de créer des technologies capables d’apprendre de nos comportements, d’identifier les informations adéquates pour les faire correspondre avec des données extérieures.

Soudain, pouvoir savoir le taux de présence sur un poste de travail, connaître l’heure d’arrivée à son domicile pourra se juxtaposer avec une connaissance en temps réel de la météo ou du trafic routier.

Tout ceci n’a qu’un seul objectif : rendre votre immobilier plus performant et plus autonome.

D’un point de vue plus large, l’intelligence artificielle intervient dans l’immobilier environnemental comme des lampadaires connectés.

À l’échelle d’un quartier, on peut citer l’exemple des « BePos » (Bâtiments à énergie positive) ou pour une ville, on cite déjà l’exemple de smart city, une ville à la fois durable et créative.

L’intelligence artificielle dans l’immobilier, et demain alors ?

Il est fort à parier que le développement des algorithmes va s’intensifier et devenir de plus en complexe afin de toucher tous les secteurs d’activité, y compris le secteur de l’immobilier.

Cela représente, à terme, d’immenses opportunités, car jusqu’ici, les algorithmes étaient concentrés dans le service de marketing.

Aujourd’hui, l’AI impacte autant les utilisateurs, les investisseurs et les clients pour redessiner les métiers de l’immobilier.

Cette innovation technologique dynamise et apporte de la valeur à un bien immobilier, il convient donc de modifier son approche pour vendre, acheter ou louer une maison ou un appartement.

Les applications qui proposent d’identifier le taux d’ensoleillement d’une maison, de connaître la qualité de l’air environnant, de déterminer le prix du mètre carré ou de connaître les caractéristiques d’un quartier ne sont que les prémisses d’une révolution dans le marché immobilier.